Départementales. Ces candidats redoutent une « gentrification » de Nantes sud

Leïla Chergui et Maxime Henri-Rousseau, candidats de droite dans le canton de Nantes 3, craignent que le futur CHU ne fasse grimper les prix de l’immobilier à Nantes sud.

 

Ils se sont rencontrés en tractant pour Laurence Garnier (LR) aux dernières municipales. Leïla Chergui et Maxime Henri-Rousseau figuraient sur sa liste. Aujourd’hui, tous deux se présentent, sans étiquette mais soutenus par l’union de la droite et du centre, dans le canton de Nantes 3, pour les élections départementales de juin.

 

Lire l’article complet sur le site de Ouest-France : https://www.ouest-france.fr/